wiki sene logo

mercredi, 29 novembre 2017 16:59

Hommage aux pêcheurs Sinagots disparus en mer

Cette étude a recensé une cinquantaine de marins pêcheurs de Séné morts dans leur activité professionnelle.

La lecture de ces articles nous indique que les pêcheurs de Séné opèrent souvent à plusieurs bateaux en mor bihan ou mor bras, pour se porter secours le cas échéant. Premiers utilisateurs de la "petite mer", on peut avancer qu'ils sont sans doute bien plus nombreux sur cette période et tout au long de l'Histoire Maritime de Séné à avoir péri en mer lors d'une pêche. En effet, les premiers actes de sépultures et de décès n'indiquaient pas la nature du décès.

Tombés à l'eau de leur bateau à cause d'un coup de vent ou en manoeuvrant leur voiles, ils ne savaient pas nager pour la plus part. Nous disposons de quelques articles de presse qui relatent les circonstances de leurs disparition dans les eaux du Golfe du Morbihan au de la Baie de Quiberon.

A plusieurs sur leur chaloupe, leur sloop, leur sinago, quand un drame survient, c'est un père et son fils qui disapraissent, c'est un mari et son épouse qui périssent. Ces chavirages, ces noyades, ces naufrages dans le Golfe du Morbihan ou en Baie de Quiberon bouleversaient les familles...

Cet article de 1905 rend compte de l'état misérable de l apopulatin de pêcheurs sinagots au début du siècle.

1905 Sinagot pecheurs misére

Marin pecheur et son fils

La liste est longue des Sinagots et Sinagotes qui disparurent en mer (voir la liste en fin d'article). Ne sont cités dans cette page, par ordre de date, que les disparitions les plus dramatiques et celles documentées par un article de presse.

TREHONDART Julen [ ca 1817 Montsarrac 31/01/1859] était parti pêcher dans le Golfe du Morbihan avec deux de ses filles dont TREHONDART Marie Jeanne [5/06/1844 Montsarrac 31/01/1859]. Cet article relate leur chavirage.

1859 TREHONDART noyade SénéC'est la cas de la disparition de Vincent PIERRE [25/05/1810-2/05/1863], mort en mer alors qu'il était à bord de la JEUNE VINCENTE avec son fils pour une pêche à la crevette.

1863 05 06 Séné naufrage

  

Sur son acte de décès, l'officier d'état civil confirme la nature de son décès.

1863 Noyade PIERRE

Cette même année eut lieu en octobre 1863, la perte du chasse marée LE SAINT VINCENT du maitre de cabotage Mathurin NOBLANC qui sera également victime d'un autre naufrage...

Trois marins de Séné périrent en mer. LE FRANC Jean Marie, âgé de 30 ans [ca 1833- 30/10/1863]. Son corps fut retrouvé le 4/11/1863 à l'anse d'Escoublac, près du rocher de Pornichet. Le jeune mousse LE MEUTE Louis Marie [4/11/1850 Ambon 30/10/1863] fut retrouvé à St Michel Chef Chef le 11/11/1863.  On retrouva le corps de LE RAY Pierre [8/04/1835 Kerarden 30/10/1863] à la pointe de Bée, près du vieux port de Pornichet. Un article d'époque relate les péripéties du naufrage qui fut observé de la côte.

1863 Naufrage St Vincent

PIERRE Vincent [2/10/1803 Cadouarn 27/03/1865] et sa fille PIERRE Marie Julienne [17/02/1838 Cadouarn 27/03/1865] périrent dans le Golfe du Morbihan entre l'Ile d'Arz et Ilur. Le cadavre du père fut rendu par la mer le 12 avril.

Lors d'une tempête en janvier 1869, plusieurs bateaux partis pêcher au large de Pénerf furent drossés par les vagues comme le raconte Gilles%Millot dans son ouvrage consacré aux sinagos et comme le confirme cet article de presse.

1869 BRETAGNE LE PRIOL MERIEN

Jean Pierre LE PRIOL [31/03/1838 Langle 30/01/1869] et Jean Mathurin MIRAN [6/03/1849 Langle 30/01/1869] embarqués sur leur sinago BRETAGNE périrent en mer.

Le jeune couple de mariés Mathurin PLUNIAN [17/02/1844 Langle 4/04/1869] et Marie Anne MORICE [2/02/1850 Langle 29/01/1869] périrent également lors de cette pêche. Leurs corps furent trouvés le jour même pour l'épouse et en avril pour le mari sur la grève de Betahon, baie de Keroyal en la commune d'Ambon.

LE FRANC Jacques [27/04/1820 Moustérian 6/04/1869] et le jeune DANET Marc [28/02/1853 Moustérian 6/04/1869], voisins de Moustérian, qui pêchaient ensemble se noyèrent à la pointe de Penvins en Sarzeau.

DANET Pierre [21/07/1853 Canivarch 12/05/1871] et son fils DANET Jean Marie [22/08/1852 Canivarch 12/05/1871] perdirent la vie près de Boed lors d'une sortie de pêche.

PIERRE Julien Marie [22/07/1827 Cadouarn 5/01/1877] et sa fille PIERRE Jeanne Marie [22/04/1860 Langle 5/01/1877] se noyèrenet dans le Golfe du Morbihan près de Séné.

Deux autres articles de novembre 1879 et mars1880, nous relatent les péripéties d'une pêche en fraude, au cours de laquelle, une pêcheuse, un pêcheur et un patron pêcheur perdirent la vie dans le Golfe du Morbihan.

1879 Cadero fraude Malry noyade  1880 03 20 Séné Cadouarn noyade

Ainsi on comprends que Julien LE FRANC [17/10/1848-25/11/1879] et François Louis CADERO [18/04/1842-12/02/1880]  étaient parti draguer les huitres en fraude dans le Golfe avec Mme MALRY et qu'ils perdirent tout trois la vie. Le corps de Marie Vincente CALO, veuve MALRY, [3/05/1832-25/11/1879], sera retrouvé le 16/02/1880 au large de Penboch.

18xx Théophile Deyrolles Pêche aux maquereaux

Théophile-Deyrolles-Pêche-aux-maquereaux Musée Quimper

Cet autre article montre qu'il aura fallu également plusieurs semaines pour que la mer restitue le corps du marin pêcheur François MOREL [16/01/1849- 4/12/1895] disparu en Baie de Quiberon.

1895 12 29 Noyade Morel

1895 12 29 Noyade Morel extrait

COLENO Vincent [16/09/1841 Bourg 11/06/1899], meunisier de son état était partie à la pêche quand il se noya dans le Golfe du Morbihan.

1899 06 16 Noyade

Les jeunes marins ne sont pas épargnés par les fortunes de mer. Cet article de février 1904 nous raconte la disparition du novice Joseph Marie LE BLOHIC [17/03/1885 Langle 3/02/1904] au large de Port Navalo alors qu'il est embarqué avec son parrain, patron de pêche, sur le BALTIMORE.

1904 LE BLOHIC Baltimore

1 adieu alfred guillou

L'Adieu d'Alfred GUILLOU 1892 Musée Beaux-Arts Quimper

Ces deux coupures de presse relatent le décès du marin pêcheur DANET Aimé Marie [ca 1871 - 2/01/1905].

1906 01 Canivarch pecheur Danet péri

Cette autre coupure de presse datée d'avril 1905, permet d'identifier le pêcheur LE DORIOL Jean Marie [16/05/1849 Ile d'Arz 21/03/1905

1906 04 01 SENE Doriol noyé

En 1908, le jeune mousse Joseph Marie PIERRE [ca 1894 Canivarch 23/10/1908] disparu à l'âge de 14 ans au large de Grand Mont en Arzon, alors qu'il pêchait sur la chaloupe JEANNNE D'ARC.[à préicser etat civil]

1908 PIERRE Joseph Grand Mont

A la vie a la mer lappareillage voilier marin mousse f8 dugas

Cette autre article d'octobre 1911, nous indique que le pêcheur Ange LE GARREC [15/10/1891 - Ile d'Ars -  30/09/1911], fils du meunier de Cadouarn,  s'est noyé au large de Tascon. C'était le frère de Le Garec Jean Pierre Joseph Mort pour la France le 18/10/1917.

   1911 10 09 Sene Noyé

A la veille de la guerre, le marin DUBOIS Mathurin Louis Marie [22/10/1869 Meniech 19/03/1914] manoeuvre la voile de sa barque SAINT SAUVEUR  au large de Govian. Il tombe à l'eau et se noye, comme le relate cet article de presse d'époque.

1914 03 noyade marin

Ces deux articles permettent de connaitre comment LE FRANC Alexandre Louis Marie [15/01/1905 Kerdavid 27/05/1915] et sa soeur LE FRANC Joséphine Marie Louise [4/12/1899 Cadouarn 27/05/1915] périrent noyés au large du Logeo avec leur tante CLERO Marie Héloïse [13/11/1893 Cadouarn 27/05/1915]. L'article ne dit pas que la mère des enfants, Marie Mathurine CLERO vit seule, son mari, Alexandre LE FRANC est incorporé au 6° Régiment d'Infanterie Coloniale depuis janvier 1915...Le père CLERO Jean Marie est quant à lui veuf et ses garçons sont mobilisés. Le corps de son petit-fils âgé de 10 ans sera retrouvé sur le rivage le 11 juin 1915.

CLERO Séné peche noayde

LE BLOHIC Joseph Marie [13/09/1856 Canivarch 06/05/1916] tomba à l'eau malencontreusement et se noya, comme nous le raconte cet article de presse d'époque.

1916 LE BLOHIC noyé

Le 9 mars 1917, DANET Edouard Emile Marie [19/09/1890 Canivarch 09/03/1917] et LE DORIOL Jean Marie [25/11/1898 Meniech 09/03/1917], beaux-frères, perdirent la vie lors d'une sortie de pêche en mer.

Le 25/07/1929, le tribunal de Saint-Malo statua sur le naufrage du navire de pêche malouin, le MARIE EDOUARD dans la Manche le 23/12/1927. A son bord, 5 marins qui périrent en mer ce jour-là, dont le marin LE DUC Ange Anselme [18/06/1907 La Garenne 23/12/1927].

1927 Marie Edouard LE DUC

RICHARD François Marie [19/08/1877 Cariel 26/10/1930] s'est noyé au large de Montsarrac.

1930 RICHARD Montsarrac

L'acte de décès de JACOB Alexandre Jean Marie [31/08/1899 Langle 30/09/1932], ne livre que peu d'éléments. On retrouvera son corps en pleine mer entre Belle Île et Quiberon, une semaine environ après sa disparition. Une recherche sur la presse numérisée des Archives du Morbihan permet de trouver un article qui donne quelques éléments sur sa disparition au large de Billiers. Une carte de l'IGN de 1950 permet de préciser les lieux où périt le pêcheur de Séné embarqué sur L'ETOILE..

1932 JACOB Alexandre Jean Marie

1932 ETOILE jacob NAUFRAGE

 

JACOB naufrage Billiers

Cet autre article daté de 1935, nous informe sur la disparition de deux marins pêcheurs, en Baie de Quiberon, au large de la Trinité sur Mer, dans la nuit du 4 au 5 décembre. LE ROY Louis Marie [31/08/1899 Méniech 05/12/1935] et LE RIDANT Ange [27/11/1906 Ranquin 05/12/1935] tous deux disparus alors qu'il pechaient sur la JEUNE MINNIE.

1935 12 15 Séné naufrage pecheurs

NOBLANC Patern [7/05/1886 Moustérian 12/09/1940], marin en retraite tombera à la mer près de l'ïle aux Moines.

1940 NOBLANC presse

171217 Liste Pêcheurs