wiki sene logo

samedi, 18 novembre 2017 17:11

Sinagots naufragés de la marine marchande

Cette étude a permi de recenser une soixantaine de marins de la marine de commerce qui ont perdu la vie lors d'un naufrage, d'un chavirage ou d'une noyade accidentelle.

Quand ces recherches ont permis de réunir des documents pour illustrer et raconter ces fortunes de mer, une page leur est dédiée. Le naufrage du COURONNE au large de Cherbourg, dans lequel périt le Sinagot NOBLANC, ou encore celui du vapeur VENDEE où disparu le marin sinagot HERVE,  ainsi que le naufrage du CHARANALdans lequel périt CLOAREC, sont traités dans un article spécifique, comme les naufrages de marins charbonniers JEAN et PIERRE sur le CHARLES LE BORGNE et le BELLE ILE et la disparition du capitaine au long court TREHONDART et de son trois mats LAMORICIERE.

Naufrage du Neil jess sauve par Notre Dame du Salut

On retiendra également de ce dénombrement les disparitions suivantes, soit parce qu'elle impliquèrent plusieurs marins de Séné, soit parce qu'elles ont pu être documentées par un article de presse ou la photo de leur bateau. Ces disparitions sont rapportées des plus anciennes aux plus récentes.

Lors d'un voyage vers Bordeaux, la goélette FANNY qui transportait des fûts de chêne vide, s'est échoué comme nos le raconte l'article cet article de presse. A son bord, le marin, LE GREGAM François Marie [25/03/1851 Montsarrac 12/02/1880]  fut emporté par une lame au large de Marennes.

1880 fany NAUFRAGE b

Fanny fut de vin

La goélette EMILIA FREDERIQUE, disparu lors d'un naufrage entre l'Angleterre et Ars en Ré emportant 4 marins dont les deux frères LE GREGAM,  Mathurin [01/04/1854 Moustérian 24/08/1883] et Julien Marie [4/06/1846 Moustérian 24/08/1883].

La lougre LOUIS & LOUISA, transportait du charbon entre Quimper et l'ïle de Ré. 4 marins de Séné disparurent lors de son naufrage : le mousse LE DORIOL ainsi que les marins NOBLANC Aimé Maria [24/10/1858 Cadouarn 15/10/1883], LE DORIOL Auguste Marie [24/10/1870 Montsarrac 15/10/1883], RAFIE Gildas [20/05/1859 Montsarrac 15/10/1883] et PIERRE Jean Marie [15/03/1860 Kerarden 15/10/1883].

NOBLANC Mathurin [2/03/1858 Kerarden 19/12/1884] a disparu lors du naufrage au large de la Nouvelle Ecosse, de la goélette ASH. La marin de Séné fut enterré sur l'Ile aux Sable.

1884 NOBLANC Ile aux sable

Le SOUVERAIN, en date du 10/03/1891, au cours duquel 5 marins disparurent corps et bien, dont le jeune mousse COCARD Aimé Pierre Marie |22/11/1876 Montsarrac 10/03/1891] et 3 autres marins de Séné : NOBLANC Théophile Joseph Marie [14/11/1864 Bellevue 10/03/1891], LE DUC Jean Marie [26/11/1863 Montsarrac 10/03/1891] et LE DORIOL Pierre Marie [9/05/1859 Montsarrac 10/03/1891].

L'ANTARES disparu le 2/11/1895 et 8 marins périrent dont 3 de Séné : LE GREGAM Jean Marie [3/12/1867- Montsarrac 2/11/1895], LE GREGAM Louis Marie [7/11/1867 Montsarrac 2/11/1895] et son  beau-frère, Joseph  Marie Abel CHRISTOPHE [2/06/1839 Saint Gildas 2/11/1895].

Le brick goélette MOMBERT qui fit naufrage le 4/11/1895 au large des Sables d'Olonnes, emportant 6 marins dont le maître de cabotage EVENO Jean Louis [21/04/1858 Bourg 4/11/1895].

1885 12 Mombert goelette chavirage

LE RAY Toussaint [14/08/1856 Kerarden 4/12/1896] et le jeune mousse TREHONDART Célestin François Marie  [31/05/1883 Montsarrac 4/12/1896] perdirent la vit sur la goélette GARIBALDI entre Saint-Nazaire et Plymouth.

1896 LE RAY Garibaldi

LEYEC Mathurin Jean [3/09/1873 Langle 6/12/1896] perdit la vie lors d'un voyage au départ de Bayonne vers Cardiff à bord du Vapeur COMMENTRY pris dans une tempête où les 18 marins disparurent en mer. Le bateau transportait des poteaux pour les mines usinés à partir de pins de la forêt des Landes et destinés aux mines de charbon au Pays de Galles.

LEYEC Dax poteaux de mines

Comme l'indique ces coupures de presses, plusieurs corps de marins furent retrouvés sur la côte Atlantique.

1896 Commentry Naufrage

PIERRE Julien Marie [9/12/1862 Moustérian 18/06/1897] quant à lui, disparu lors de la collision du vpaeur SOPHIE avec un dundee au large de l'île d'Oléron Les Charbonnières. Il fallut un jugement pour attester sa disparition et l'acte fut retranscrit à Séné.

1897 06 Vapeur Sophie

LE PRIOL Vincent Louis Marie [4/10/1899 Langle 29/05/1930] se noie le 29 mai 1930 en regagant son bord sur le EDIMBOURG, quai des Antilles à Nantes. Il était matelot chauffeur sur ce vapeur de la Compagnie Delmas Frères de la Rochelle. 

1930 LE PRIOL Edimbourg

1930 LE PRIOL Edimburg    1930 LE PRIOL delmas

Cet article de presse de mai 1930, nous précise les circonstances de la disparition de RICHARD Vincent Marie [12/02/1903 Kerarden 27/05/1930], dans la rade de Port de Bouc près de Martigues, alors qu'il regagnait son bord sur le PLM-15.

1930 RICHARD Port de Bouc

Le PLM 15 faisait partie d’une série de 6 charbonniers commandés, par la Société Maritime de Transports et d’Affrètements de Rouen, au chantier anglais « Smith's Dock, South Bank à Middlesborough ». Il fut lancé le 7 juin 1921. Long de 105,18 m, large de 15,08 m et d’un tirant d’eau de 6,91 m, il est propulsé par une machine alternative de 2357 CV permettant de naviguer à 11,5 nœuds. Ses 4 cales jaugent 3987 tonneaux.

1930 richard plm 1

 Léon LE FRANC eut quant à lui plus de chance alors qu'il était embarqué sur le BOREE.

Le 26 mars 1936, le navire BOREE, de la Société Navale de Caen, qui avait chargé du charbon à Tyne en Angleterre, faisait route vers Caen.
A cause d'un épais brouillard, il est entré en collision avec la bateau espagnol AIZKARAÏ MENDI. Le choc fut si fort que le bateau se coupa en deux et coula presqu'immédiatement.
9 membres de son équipage périrent noyés, dont le télégraphiste qui avais transmis le SOS. 13 marins furent sauvés par le AIZKARAI MENDI et le bateau anglais CADACEUS.

BOREE 1

1936 mars 28 Naufrage Borée LE FRANC

 171217 Liste MARINS