wiki sene logo

dimanche, 07 mai 2017 18:44

LE FRANC naufragé avec L'Afrique 1920

Séné devrait ériger un monument à tous ses enfants qui ont péri en mer, dans la marine marchande, dans la marine de guerre ou sur un bateau de pêche...

Tel est le cas de Stanislas Ange Marie LE FRANC. En parcourant les registres de l'Etat Civil de Séné, on remarque un acte de décès un peu particulier qui attire notre attention. On a envie d'en savoir plus...

LE FRANC Stanislas Ange Marie

Comme nous l'indique son acte de décès Stanislas LE FRANC est disparu en mer lors du naufrage de "L'Afrique" le 12 janvier 1920.

Qui était la marin LE FRANC et dans quelles circonstances L'Afrique a-t-il coulé en mer ?

LE FRANC Extrait 1900

Stanislas nait le 28 janvier 1900 de père inconnu. Sa mère se nomme Marie Françoise LE FRANC. Son père ne le reconnaitra que lors de son mariage avec sa mère le 15 mai 1905. Pourquoi celui-ci aura tardé 5 ans avant de se marier ? La famille apparait lors du dénombrement de 1911 au village de Moustérian. Deux autres enfants, Léon et François complètent la famille dont le chef est marin pêcheur.

LE FRANC enfant reconnu

LE FRANC famille 1911

Sa fiche de matricule nous apprend qu'il est "Inscrit Maritime" à Vannes à partir du 8 juillet 1918.

Sa fiche consultée au SHD de Lorient nous indique qu'en mars 1913, il est mousse sur le canot "Parre et Mélanie" et en octobre 1916, novice sur la goëlette "Marie Céline".

LE FRANC Afrique mousse

LE FRANC vimy CINQ MATS GOELETTE

En juillet 1918, il est matelot sur le 5 mâts "Vimy"puis sur le vapeur Toulouse avant d'embarquer sur "L'Afrique" en mars 1919.

LE FRANC dernier bato

LE FRANC Paquebot Afrique

L'Afrique est un steamer de la Compagnie des Chargeurs Réunis.

liste des passagers

 L'annonce de son naufrage fait les gros titre dans la presse du Morbihan et bien sur dans la presse nationale.

LE FRANC Naugrafe Afrique Presse

L'Afrique est un paquebot mixte de 119 mètres de long de 5416 tonneaux construit en 1907 à Newcastle. Il est propulsé par 2 machines vapeurs à triple expansion de 7200 CV, six chaudières et deux hélices. I la été conçu pour 224 passagers et son propriétaire est la Compagnie française des chargeurs réunis.

Le 10 janvier 1920, il quitte Bordeaux pour la destination de Dakar avec à son bord 602 personnes (équipage et passagers). Les très mauvaises conditions météos sont à l'origine du naufrage de l'Afrique très tôt le 12 janvier 1920 aux abords Nord-Est du plateau de Rochebonne. Il n'y aura que très peu de survivants (34) dont un seul passager : que des adultes et hommes.

Un ouvrage relate les causes, les circonstances et les suites de ce sinistre maritime : Roland Mornet, La tragédie du paquebot « Afrique », La Crèche, Geste Editions, 2006.

Initialement, l'Afrique a eu une voie d'eau d'origine inconnue, qui a conduit à l'extinction des chaudières, le navire a ensuite dérivé dans la mauvais temps, ce qui a empêché toute tentative de remorquage par le paquebot Ceylan et il n'y avait d'autre part pas de remorqueur disponible assez puissant à ce moment et en ce lieu. Le navire a dérivé sur le plateau de Rochebonne et c'est l'abordage avec le ponton-feu qui a entraîné une seconde voie d'eau et le naufrage.

LE FRANC Bateau feu
Le 7 décembre 1922, le paquebot Lutetia, qui suivait la même route que l'Afrique a eu une voie d'eau sur le banc de la Mauvaise, par le heurt d'une épave sous-marine. C'est peut-être le même cas que pour l'Afrique.
Il y avait à bord de l'Afrique, 192 tirailleurs sénégalais (7 survivants).

L'affaire a fait l'objet d'une séance au Parlement et a abouti quelques années plus tard, a une première organisation de remorqueurs d'assistance unique au monde, avec une subvention de l'Etat.

Le sauvetage en Manche relevait alors de la Société Dunkerquoise de Remorquage et de Sauvetage, et de la Société dee Abeilles du Havre. Le dispositif mis en place comportait un remorqueur à Brest, (Union Française Maritime), un à Saint-Nazaire (Union Française Maritime), un au Verdon (Chambre de commerce de Bordeaux) et un à Marseille (Compagnie Chambon). Mise en place progressivement à partir de 1920, complète en 1923, un peu réduite en 1925 (station de Saint-Nazaire supprimée) l'organisation a quasiment perduré jusqu'à la seconde guerre mondiale.

L'épave git sur la ban de sable du plateau de Rochebonne au large de La Rochelle. 

LE FRANC Afrique Etrave

 Pour en savoir plus: 

http://www.memoiresdelafrique.fr/memoiresdelafrique-histoire.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Afrique_(paquebot_1907)